Conditions d’admission

Conditions d'admission
Conditions d’admission

Bonjour,
Le Réseau Francophone de Sociologie a pour mission de réunir les meilleurs sites traitant de sociologie en français. Des milliers de personnes naviguent entre les sites du Réseau et sont certains de trouver un contenu pertinent sur chaque site.

Si vous êtes sociologue ou que la sociologie vous intéresse, vous pouvez consulter le Répertoire des sites et naviguer entre eux grâce à la bannière de navigation présente sur chaque site. Pour découvrir les sites qui sont membres du Réseau Francophone de Sociologie, allez dans la section Répertoire.

Si vous êtes responsable de la gestion d’un site Internet traitant de sociologie, joignez-vous au Réseau pour profiter des avantages à faire partie du Réseau. Allez dans la section Information pour en savoir davantage sur le Réseau ou dans la section Inscription pour découvrir les avantages à devenir membre du Réseau.

… et bonne navigation !

1) Un site de sociologie! Il doit s’agir d’un site portant sur la sociologie! Cela signifie que le site traite de la science sociale qu’est la sociologie et qu’il s’appui sur la rigueur de cette science. Ainsi, le Réseau n’admet pas les sites de propagande, de jugement non-scientifique sur la société, d’information journalistique, etc.

2) Un site en français! Le Réseau Francophone de Sociologie a pour objectif de promouvoir le développement de la sociologie francophone. Le contenu du site peut ètre en plusieurs langues mais il doit contenir une partie significative en français.

3) Un site de qualité! Le Réseau Francophone de Sociologie cherche à réunir le meilleur de la sociologie francophone sur Internet. Le site doit démontrer une bonne qualité au niveau du contenu et du contenant. Bien sûr, la qualité est une notion bien subjective! Cela signifie entre autre que le site offre du matériel rigoureux, que le site n’est pas en construction majeure, que le contenu est rédigé dans un français soigné, etc.

4) Offrir du contenu… Le site doit offrir un contenu ou un service digne d’intérêt pour le visiteur. Ainsi, les pages promotionnelles ne sont pas admises. Aussi, le site doit démontrer un certain dynamisme en faisant des mises à jour régulière de son contenu.

5) Un site indépendant! Le site doit permettre la liberté d’expression et ne doit pas être lié à des intérêts commerciaux. Le site ne doit pas avoir un intérêt lucratif à attirer les visiteurs et ne doit pas tenter de vendre un produit ou un service. Sont bienvenus les sites institutionnels, professionnels, personnels, à but non-lucratif, …

6) Une bannière de navigation! Le membre doit accepter de mettre la bannière de navigation du Réseau Francophone de Sociologie au bas de la page d’accueil de son site. C’est ainsi que le Réseau développera une chaîne de sites fluide qui facilite la découverte des contenus de chacun des membres.
Le RFS
Le Réseau Francophone de Sociologie sert à rassembler les sites francophones portant sur la sociologie. Pour se faire, le Réseau s’appui sur le principe des “chaînes de site”, aussi appelées; “anneaux”, “rings” ou “webrings”.

Sa mission
– Faire la promotion des sites francophones en sociologie
– Favoriser la collaboration entre les producteurs de contenu sociologique
– Faciliter le repérage des sites sociologiques sur Internet
– Favoriser le développement de contenu en français
– Favoriser le développement de contenu de qualité

Comment ça fonctionne?
Le principe des “chaînes de site” est assez simple! Chacun des sites membres du Réseau Francophone de Sociologie contient une bannière de navigation au bas de sa page d’accueil. Voilà à quoi ressemble cette bannière:
Réseau Francophone de Sociologie
| Accueil | Précédent | Suivant | Aléatoire | Répertoire |
Chaque site possède sont propre numéro d’identification dans la “chaîne de site”. Lorsque vous êtes sur un site du Réseau, la bannière vous permet de naviguer entre les sites du Réseau.

Voici les options que vous offrent la bannière de navigation:
Accueil Cette hyperlien vous amène à la page d’accueil du Réseau Francophone de Sociologie.
Précédent Vous amène au site précédent dans la “chaîne de site”.
Suivant Vous amène au site suivant dans la “chaîne de site”.
Aléatoire Vous amène à un site choisi au hasard dans l’ensemble des sites membres du Réseau Francophone de Sociologie.
Répertoire Vous amène à la liste des sites membres du Réseau Francophone de Sociologie.

Les logiques de l’élévation des niveaux de formation. De la hausse à la stabilisation
Catherine Béduwé et Jean-François Germe La France, comme les autres pays européens, connaît depuis quarante ans une hausse du niveau d’éducation et de formation de sa population. Cette hausse n’est pourtant
pas un processus continu. En France, elle s’est récemment et très fortement accélérée pour les générations nées autour de 1970, et s’est brutalement arrêtée pour les générations nées à la fin des années 1970. Ces fluctuations ne résultent pas uniquement
des politiques éducatives. L’organisation de l’appareil éducatif, celle des liens entre formation et emploi, le comportement des jeunes, interviennent également. La stabilisation de la hausse, a priori durable, peut conduire à l’instauration d’un modèle
de développement des compétences où la formation en cours de vie active jouerait un rôle plus actif, notamment dans la distribution de certifications et de diplômes.

Babillard

Babillard
Babillard

Notre collègue Emmanuel Lazinier, responsable du site “Auguste Comte et le positivisme” a aussi réalisé un guide intitulé “XML Francophone”. Ce site est une ressource intéressante pour ceux qui voudraient approfondir leur connaissance technique du langage XML.

Modifier votre inscription
Les responsables des sites membres du Réseau peuvent accéder à leur page de gestion en soumettant le présent formulaire. Entrez votre Webring ID et votre Mot de passe, puis appuyez sur le bouton “Entrer”. Une fois dans votre Compte Webring, cliquez sur “My Rings” en haut à droite de la page. Votre page de gestion vous permet de modifier les informations concernant votre site. N’oubliez pas de cliquer sur “Sign out” lorsque vous aurez terminé dans la page de gestion.

Attention: les cookies doivent être activés pour accéder à cette page.

Nouvel avis aux membres inscrits au RFS
Encore une fois, le système de navigation vient de changer. Ce système venait d’être acquis par Yahoo! et vient juste d’être récupéré par Webring.com Si votre site est inscrit au RFS, vous devez transférer votre compte de membre vers le nouveau système de gestion de la chaîne de sites. Pour ce faire, consultez la page Procédure de transfert.

Pourquoi inscrire mon site?

1) Le RFS est un instrument de promotion qui permettra d’augmenter la visibilité et la fréquentation de votre site.
2) Le RFS est un service additionnel que vous offrez à vos usagers en leurs ouvrant une porte vers d’autres contenus sociologiques.
3) Le fait que votre site soit membre du RFS certifie pour l’usager que votre site présente un contenu de qualité.
4) Le fait d’être membre du RFS vous permet de mieux connaître les autres producteurs de contenu sociologique et de créer un espace de collaboration.

Catherine Béduwé est ingénieur de recherches au Lirhe (Laboratoire interdisciplinaire de recherche sur les ressources humaines et l’emploi). Ses travaux portent sur l’insertion professionnelle des jeunes (« Travail étudiant », Formation Emploi, n° 73) et, plus généralement, sur les effets du développement des compétences sur les conditions
d’accès à l’emploi en France et en Europe. Elle a été coresponsable du projet de Recherche européen (TSER) EDEX, Education Expansion and labour market dont les résultats ont été publiés en France dans les Cahiers du Lirhe n° 7 et en anglais par le
CEDEFOP.
• Jean-François Germe est professeur des universités au CNAM (Conservatoire national des arts et métiers) en sciences économiques. Ses travaux portent sur la mobilité professionnelle (Les mobilités professionnelles : de l’instabilité dans l’emploi à la gestion des trajectoires, Commissariat général du Plan, La Documentation française, 2003), le marché du travail, la durée du travail.

Approche organisationnelle de la formation : Au-delà de la problématique beckerienne Saïd Hanchane et François Stankiewicz L’article propose une approche organisationnelle de la formation, alternative à la problématique beckerienne et plus généralement à la théorie du capital humain. Ce centrage sur l’entreprise plus que sur la relation bilatérale employeur-salarié, conduit à identifier les contextes organisationnels de la formation (selon, par exemple, que celle-ci accompagne un recrutement, une promotion, une reconversion interne ou externe…) et à les considérer comme des variables explicatives essentielles de son financement et de ses effets salariaux. L’article examine également le fonctionnement du « marché organisationnel de la formation » et s’interroge sur les motifs du rationnement de la formation et sur ceux de l’importance, statistiquement avérée, des formations imposées par l’entreprise aux salariés. Cette analyse utilise l’enquête « Formation Continue 2000 »

Compte Webring

Compte Webring
Compte Webring

Pour inscrire votre site au Réseau, il vous faut d’abord obtenir votre Compte Webring. Pour l’obtenir, vous pouvez compléter le formulaire d’inscription suivant, en prenant soin de remplir les zones et de cliquer sur le bouton “Valider”. Après la validation par Webring, vous aurez alors votre Webring ID et votre Mot de passe, nécessaires pour poursuivre votre inscription au RFS. Une fois terminé, avec Webring, revenez ici pour passer à l’étape 2. Si vous avez déjà un Compte Webringpassez immédiatement à l’étape 2.

Maintenant que vous avez votre Compte Webring, vous pouvez maintenant soumettre votre site au Réseau. Pour ce faire, vous devez compléter le formulaire suivant. Indiquez votre Webring ID et votre Mot de passe, puis cliquez sur le bouton “Valider”.

Une nouvelle page intitulée “Step 1: Fill Out Ring Application” apparaîtra et Webring poursuivra la démarche en vous demandant d’indiquer l’Adresse (URL) de votre site, le Titre de votre site (50 caractères ou moins) et une Description de votre site (400 caractères ou moins). Cliquez sur le bouton “Next” pour continuer.

Une nouvelle page intitulée “Step 2: Review & Submit Application” apparaîtra. Vous y trouverez les informations que vous venez d’entrer et Webring vous demandera de vérifier l’exactitude des informations. Appuyez sur le bouton pour confirmer l’exactitude des informations et votre site sera alors ajouté dans la liste d’attente du Réseau Francophone de Sociologie.

Une fois terminé, revenez ici pour passer à l’étape 3.

Pour commencer, entrez votre Webring ID et votre Mot de passe:

• Saïd Hanchane est ingénieur de recherche (Céreq-Lest), il est responsable du secteur Éducation, Emploi et Croissance à l’Idep (Institut d’économie publique) et coresponsable, avec Pierre Béret, de l’axe Éducation, Formation et Accès au marché du travail au Lest (Laboratoire d’économie et de sociologie du travail). Il a coordonné deux numéros
de la revue d’Économie Publique (2001-2002) sur l’ « Efficacité des systèmes éducatif et de formation ». Il a récemment publié, avec Marion Lambert, (2003) « La variété des pratiques de formation : Usages et enjeux », Formation Emploi, n° 81, 2003. Avec Arnaud Dupray, « Modalités de participation à la formation continue et effets sur la carrière salariale », dans Regards Pluriels sur la formation continue, De Boeck, 2003. • François Stankiewicz est professeur de sciences économiques à l’université de Lille 1 et membre du CLERSÉ (Centre lillois d’études et de recherches sociologiques et
économiques)-CNRS (Unité mixte de recherche 8019). Il est codirecteur du Centre régional associé au Céreq de Lille, responsable du DESS Management des ressources humaines, et consultant. Ses publications les plus récentes portent sur l’« Économie des ressources humaines » (Collection « Repères », La Découverte), les compétences (« Des compétences de la firme aux compétences des salariés », Revue d’Économie industrielle, 1er trimestre 2003) et sur l’adaptabilité aux changements (« Productivité ou “valorité” du salarié ? », Travail et Emploi, juillet 2002 ; « Travail, progrès technique et valorité différentielle », Revue d’Économie Politique, n° 1, 2004).

• Saïd Hanchane est ingénieur de recherche (Céreq-Lest), il est responsable du secteur Éducation, Emploi et Croissance à l’Idep (Institut d’économie publique) et coresponsable, avec Pierre Béret, de l’axe Éducation, Formation et Accès au marché du travail au Lest (Laboratoire d’économie et de sociologie du travail). Il a coordonné deux numéros de la revue d’Économie Publique (2001-2002) sur l’ « Efficacité des systèmes éducatif et de formation ». Il a récemment publié, avec Marion Lambert, (2003) « La variété des pratiques de formation : Usages et enjeux », Formation Emploi, n° 81, 2003. Avec Arnaud Dupray, « Modalités de participation à la formation continue et effets sur la carrière salariale », dans Regards Pluriels sur la formation continue, De Boeck, 2003. • François Stankiewicz est professeur de sciences économiques à l’université de Lille 1 et membre du CLERSÉ (Centre lillois d’études et de recherches sociologiques et économiques)-CNRS (Unité mixte de recherche 8019). Il est codirecteur du Centre régional associé au Céreq de Lille, responsable du DESS Management des ressources humaines, et consultant. Ses publications les plus récentes portent sur l’« Économie des ressources humaines » (Collection « Repères », La Découverte), les compétences (« Des compétences de la firme aux compétences des salariés », Revue d’Économie industrielle, 1er trimestre 2003) et sur l’adaptabilité aux changements (« Productivité ou “valorité” du salarié ? », Travail et Emploi, juillet 2002 ; « Travail, progrès technique et valorité différentielle », Revue d’Économie Politique, n° 1, 2004).

Générateur de bannière

Générateur de bannière
Générateur de bannière

Présentement, votre site se trouve à la queue de la liste et il n’est donc pas encore intégré au Réseau. Il vous faut attendre que la personne responsable du RFS vérifie si votre site respecte les conditions d’admission. Le Réseau Francophone de Sociologie se réserve le droit de ne pas accepter certains sites qui lui sont soumis. Si tout est conforme, votre site sera accepté au Réseau et un message vous sera envoyé.

Lorsque que votre site aura été accepté, il ne vous restera qu’à ajouter la bannière de navigation du Réseau Francophone de Sociologie au bas de la page d’accueil de votre site. Pour obtenir le Fragment HTML à insérer pour votre site, utilisez le générateur de bannière ci-bas. Pour cela, il vous faudra entrer le numéro d’identification (ID) de votre site que le responsable vous aura assigné dans le message d’acceptation que vous recevrez.

Vous n’avez qu’à entrer le numéro d’identification (ID) de votre site et cliquer sur le bouton “Afficher le Fragment HTML”. Copiez et collez le Fragment HTML provenant du générateur de bannière au bas de la page d’accueil de votre site. Votre site sera intégré lorsque la bannière du RFS apparaîtra sur votre site. Après cela, votre site fera pleinement partie du Réseau!

Olivier Mazade est sociologue. Chercheur au Clersé (Centre lillois d’études et de recherches en sociologie et en économie), il travaille sur l’insertion professionnelle et les plans sociaux, notamment le plan social et le reclassement des ex-salariés de Métaleurop-Nord. Il a publié en 2003 l’ouvrage : Reconversion des salariés et plans sociaux, L’Harmattan, Coll. « Logiques Sociales » et a rédigé un article « Les reconversions professionnelles sont-elles possibles ? », Humanisme et Entreprise (à paraître)

Formés et formateurs face à la « double contrainte » des programmes de formation à l’employabilité des chômeurs de longue durée Isabelle Darmon, Carlos Frade, Didier Demazière, Isabelle Haas Cet article présente une recherche de terrain menée dans trois pays européens (Belgique, France et Royaume-Uni) sur la formation des chômeurs de longue durée. Il éclaire les enjeux de la transformation des organismes de formation en intermédiaires du marché du travail, transformation prônée par la littérature sur les « transitions » et par les discours officiels sur l’activation de la protection sociale. En particulier, la recherche révèle les injonctions contradictoires pesant sur les organismes de formation d’aide aux plus vulnérables des sans-emploi et de reclassement dans l’emploi, ce qui les mène à opérer une catégorisation des sans-emploi entre « employables » et « inemployables ». Les organismes de formation deviennent ainsi un élément clé d’un dispositif de contrôle permanent de l’employabilité et de relégation des « inemployables » vers des programmes de garantie minimale de ressources fortement stigmatisants.

Isabelle Darmon est sociologue à l’ICAS Institute (Institute for the study of culture and societies) de Barcelone. Ses recherches portent sur les politiques d’activation et l’emploi précaire en Europe. Elle a notamment publié : « Activation strategies or the labour market imperative. An outline for a comparison of contemporary rationales and practices of social engineering in the UK, Sweden, France and Spain », in Serrano Pascual, A. (2004), Activation Policies for Young People in International Perspective. Monitoring the European Employment Strategy, Bruxelles : ETUI. • Didier Demazière est sociologue au CNRS, et dirige le laboratoire PRINTEMPS (Professions – Institutions –Temporalités, Unité mixte de recherche/ CNRS et université de Versailles, Saint-Quentin-en-Yvelines). Ses recherches portent d’une part sur la comparaison internationale des modes de construction institutionnelle et biographique du chômage, d’autre part sur les changements dans le travail et les dynamiques des groupes professionnels. Il a notamment publié en 2003 : Le chômage. Comment peuton être chômeur ?, Éditions Belin ; « Chômeurs âgés et chômeurs trop vieux. Articulation des catégories gestionnaires et interprétatives », Sociétés Contemporaines, n° 48 ; « La tournée des facteurs. Normes gestionnaires, régulation collective et stratégies d’activité », (avec D. Mercier.), Sociologie du Travail, 45-2. • Carlos Frade, professeur de sociologie à l’université ouverte de Catalogne, directeur de l’ICAS Institute de Barcelone, travaille sur la gouvernementalité et la rationalité politique libérale, notamment dans le champ des politiques d’emploi et du marché du travail. Il va publier (en 2004) les résultats d’une recherche comparative sur l’emploi précaire en Europe dans un article intitulé « Rights versus Opportunities in the Study of Precarious Employment: Two Conflicting Theoretical and Policy Approaches to the Social Question ». • Isabelle Haas est économiste, actuellement chargée de mission au conseil régional Nord-Pas-de-Calais, où elle s’occupe notamment d’actions publiques en direction des associations de chômeurs et de programmes de soutien aux initiatives collectives des sans-emploi.